Emballages : comment concilier durabilité et attractivité ?

Jeudi 17 novembre 2016 — Fost Plus et Val-I-Pac, dans le cadre du séminaire organisé à l’occasion de la semaine européenne de réduction des déchets, lancent les candidatures pour les Greener Packaging Awards 2017. Sont mises à l’honneur les initiatives permettant de diminuer l’impact environnemental des emballages à travers leur conception et leur design.

Coup d’envoi des Greener Packaging Awards 2017

Le 17 novembre, Fost Plus et Val-I-Pac, organisent leur quatrième Greener Packaging séminaire. A cette occasion, les organisateurs annoncent le coup d’envoi des Greener Packaging Awards qui auront lieu en 2017. Ceux-ci visent à récompenser les entreprises belges faisant des efforts pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages en conciliant durabilité et attractivité.

Parmi les critères pris en compte par le jury figurent la réduction du poids ou du volume des emballages, la circularité des emballages (l’origine des matériaux et leur fin de vie), ou encore la diminution du gaspillage du contenu.

Dans l’édition précédente, outre le prix octroyé à Unilever, le tournaisien Chembo Bevil a emporté le Grand Prix dans la catégorie des emballages ménagers. Un prix qui lui a été décerné pour un ingénieux bouchon recharge appelé BCap.

Les entreprises intéressées peuvent dès à présent introduire leur candidature jusqu’au 30 juin 2017 via le site www.greenerpackaging.be.

Quatrième édition du Greener Packaging Seminar sous le thème « changer les comportements des entreprises et des individus »

Fost-Plus et Val-I-Pac consacrent leur quatrième séminaire au thème « changer les comportements des entreprises et des individus ».

C’est au Professeur Jan Jonker, en charge de la chaire « entrepreneuriat durable » à la Nijmegen School of Management de l’Université de Nimègue aux Pays-Bas, qu’a été confié la tâche de débuter le séminaire en dévoilant sa vision innovante sur le développement durable. Il fera de manière étonnante le lien entre la stratégie, les nouveaux business modèles et la transition.

Karen van de Stadt du KIDV (Kennis Instituut Duurzaam Verpakken) situé aux Pays-Bas se penchera sur l’influence de la conception de l’emballage sur le comportement des clients. Sa principale préoccupation, d’un enjeu crucial pour les entreprises actives dans le secteur : la délicate relation entre durabilité et attractivité des emballages. Il est en effet essentiel de comprendre les motivations des consommateurs qui ne choisiraient pas forcément l’emballage le plus durable. Derrière chaque emballage vert, il y a en effet un effort financier fourni par le fabricant.

Herman Van Roost de Total traitera par la suite de la question des emballages plastiques circulaires. La problématique des emballages au sein de l’e-commerce sera mise en lumière par Peter Lagey du VIM (Vlaamse Instituut voor Logistiek).

Unilever en sa qualité de gagnant de l’édition 2015 des Greener Packaging Awards, viendra expliquer les différentes étapes ayant permis d’aboutir au développement de ce nouvel emballage, primé l’an dernier, le Compressed Deo.  Enfin, le séminaire sera clôturé par la question des emballages comestibles avec Hélène Hoyois, de la start-up Do Eat.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations sur ces interventions ou si vous désirez organiser l’interview d’un des orateurs.

 

 

A propos de Val-I-Pac

Val-I-Pac a pour mission première de veiller à ce que ses clients soient en ordre avec la législation sur les emballages industriels et atteignent de manière globalisée les pourcentages de recyclage (80%) et de valorisation (85%) fixés par le législateur. Le système repose sur une gestion collective et macroéconomique des données :  il permet de confronter les informations concernant les quantités d’emballages industriels mises sur le marché par les clients de Val-I-Pac avec celles, fournies par les collecteurs de déchets, qui concernent les quantités de déchets d’emballages industriels collectées et recyclées.

Pour stimuler le recyclage, Val-I-Pac octroie des primes aux entreprises qui trient leurs déchets afin de les faire recycler. Plus de 25.000 entreprises en ont bénéficié l’an dernier.

Pour de plus amples informations sur les primes et le fonctionnement de Val-I-Pac, rendez-vous sur www.valipac.be.  

Fatima Boudjaoui Public Relations Manager at Fost Plus
A propos de Fost Plus

L’asbl Fost Plus prend en charge la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique. Grâce à une collecte efficace du verre, du papier-carton et du PMC, nous recyclons annuellement environ 680.000 tonnes d’emballages, soit 87,4% des emballages ménagers mis sur le marché par nos membres.

La gestion des emballages a ainsi résolument évolué vers une gestion durable des matériaux. Nous travaillons pour cela en étroite collaboration avec toutes les parties concernées : les communes, les intercommunales, les entreprises de collectes, les centres de tri, les recycleurs et les citoyens. Nos activités sont financées par les entreprises qui mettent des emballages sur le marché belge. www.fostplus.be